Eloge de l'ordinaire
 

Eloge de l'ordinaire La vie extraordinaire des gens ordinaires

La magie du cinéma est de mettre en lumière une histoire. Qu’il s’agisse d’un temps précis de l’histoire du monde, d’une heure de la vie d’un individu ou d’une seconde vécue par un papillon, le cinéma rebat les cartes du temps et donne à voir en zoomant une perception d’un monde réel ou imaginaire. C’est en vivant à Stella-Plage, station balnéaire connue pour avoir été le théâtre du film Les Valseuses puis tombée dans l’oubli, que je suis devenue cinéaste avant même d’en connaître le terme. Qu’est-que la maison ? Les enfants perdus des films de Spielberg font de leur quartier le royaume de leurs aventures. Et tout comme eux, pédalant à toute vitesse sur mon VTT tout terrain en imaginant ET sur mon porte-bagage, j’ai fait de cette ville le mien. La beauté caché de ma ville réside dans sa façon de nous laisser libre d’être, liberté chérie par les stelliens. Depuis dix ans, je cartographie les détails avec le regard espiègle et singulier de celle qui veut voir l’extraordinaire dans le banal. A ce jour, j’ai réalisé environ 300 clichés de la ville au fil des saisons. L’utilisation de tous les formats que ce soit le 6x6 ou le 24x36 m’a permis de rendre palpable la nature protéiforme de cette partie de la ville. La suite du projet sera la réalisation de portraits des habitants et d’un film documentaire-fictionnel sur ma vision fantasmée de cette ville qui existe plus dans mon imaginaire que dans la réalité. 

Affiche éloge de l'ordinaire.jpg

CONTACT
Ligne spéciale du projet 
06.75.82.90.70