MATELOTE

« Matelote. Regardez-la, citoyens ! 

Elle a les cheveux couleur chromate de plomb comme la maîtresse du Titien,

et c’est une bonne fille. Je vous réponds qu’elle se battra bien. Toute bonne fille contient un héros. » Les misérables

Octobre 2019

Dans L’Odyssée, Pénélope, femme déterminée et solitaire, attend  Ulysse, tissant le jour et défaisant son ouvrage la nuit. 

 

Tout comme elle, les femmes de marins attendent ce retour incertain. Et ce faisant, elles se construisent une vie indépendante de toute  contrainte masculine, une vie moderne et solitaire, une vie mêlée de  voeux pieux aussi car l’ombre de la mort plane au dessus d’elles, la mer est à la fois nourricière et meurtrière.

 

La figure féminine dans le milieu de la mer me  semble intéressant car peu traité ! Et la Matelote m’est apparue comme une évidence, sa représentation étant  forte dans ma région du nord.

Les Matelotes étaient des femmes coquettes et leurs tenues, des codes de société. Pour leur rendre hommage, j’ai voulu réaliser cette série à la manière d’un éditorial de mode, proposant plusieurs de ces tenues  traditionnelles portées selon des occasions précises : habit d’intérieur, de travail, d’hiver ou de sortie.

 

Le projet a été réalisé dans une maison préservée du quartier des pêcheurs de Boulogne-Sur-Mer, avec le concours de  Marylène et Jean-Pierre Ramet ainsi que Mickael Margollet qui ont,  respectivement, posé, prêté les lieux et préparé les tenues. Ces personnes entretiennent le folklore de l»univer marin du boulonnais chaque année lors de la fête du hareng en novembre. 

 

Mettre en lumière le travail de mémoire que font ces femmes et ces hommes d’aujourd’hui pour perpétuer ce souvenir, était important. ​

October 2019

In The Odyssey, Penelope, a determined and solitary woman, awaits Ulysses, weaving by day and undoing her work by night.

 

Like her, the sailors' wives await this uncertain return. And in doing so, they build a life independent of any male constraint, a modern and lonely life, a life mixed with pious wishes too because the shadow of death hovers above them, the sea is both nourishing and murderous.

 

The female figure in the middle of the sea seems interesting to me because little treated! And the Matelote seemed obvious to me, her representation being strong in my northern region.

The Matelotes were pretty women and their outfits, social codes. To pay tribute to them, I wanted to make this series in the style of a fashion editorial, offering several of these traditional outfits worn on specific occasions: indoor, work, winter or going out.

 

The project was carried out in a preserved house in the fishermen's district of Boulogne-Sur-Mer, with the help of Marylène and Jean-Pierre Ramet as well as Mickael Margollet who respectively posed, lent the premises and prepared the outfits. These people maintain the folklore of the Boulonnais marine university every year during the herring festival in November.

 

It was important to highlight the work of remembrance that these women and men are doing today to perpetuate this memory. In addition to this, you need to know more about it.

Artiste, photographe et réalisatrice 
Artist, photographer and director 

©ANNECHARLOTTEMOULARD 2021 - france - all rights reserved

Matelote

Tenue de cérémonie châle de soie brodé et bordé avec de longues franges de soie.